Passer au contenu principal

L'investissement locatif


L'investissement dans la pierre reste l'un des placements privilégiés des Français mais il n'est pas sans interrogations : sécurité du bailleur, revalorisation du bien, évaluation de sa performance. Banque Populaire vous livre les clés pour mener à bien votre projet et rentabiliser votre bien immobilier.
  • L'investissement locatif

Quelle est la rentabilité d'un bien immobilier ?


La performance d’un placement immobilier est bien souvent calculée en rapportant les loyers perçus à la valeur du bien. Cette approche immédiate se révèle cependant incomplète.

 

Habitation et entreprise

 

Pour aboutir à un chiffre représentatif, il convient de déduire des loyers encaissés ou prévisionnels les charges non récupérables auprès des locataires comme le coût des travaux nécessaires à l’entretien du bien, et de tenir compte des inévitables périodes de vacance locative.

Compte tenu de ces différents éléments, l’abattement pour passer de la rentabilité brute à la rentabilité nette ressort, à long terme, à un tiers pour l’immobilier d’habitation et à un quart pour l’immobilier d’entreprise.

 

 

La bonne adéquation

 

 

Dès lors, pour établir le bilan prévisionnel d’un investissement immobilier, il convient d’être attentif, sur la durée et au-delà du premier locataire, à l’adéquation du loyer prévisionnel aux conditions du marché local, au niveau des charges et à l’éventuelle revalorisation du loyer et de l’actif.

Aux conditions actuelles du marché, la rentabilité nette d’un placement immobilier est de :

 

 

 

  • 3 à 4 % pour de l’immobilier résidentiel neuf avant prise en compte du régime fiscal de Robien. Ce chiffre peut être inférieur à 3 % sur les marchés les plus demandés ;
 
  • 6 à 6,75 % pour les différents segments de l’immobilier d’entreprise.

 

 

 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller