Passer au contenu principal

Immobilier d’entreprise


Poste de dépense important pour l’entreprise, l’immobilier peut aussi être un levier de sa croissance et un outil patrimonial. Quelle réflexion mener ? Les réponses d'Alain Bréau, directeur commercial Crédit-Bail Immobilier chez Natixis Lease.
  • Immobilier d’entreprise

 

​05/10/2015

Comment définir sa stratégie d'immobilier d'entreprise ?

 

1 – Comment réfléchir à un bon financement ?

Acheter ou louer est la première question que tout chef d’entreprise se pose. La location, plus simple lorsqu’on démarre son activité, ne constitue pas un investissement à terme ; l’achat nécessite souvent de réaliser un emprunt à moyen terme. En conciliant location simple et accession à la propriété, le crédit-bail immobilier peut être un bon compromis. Il permet à l’entreprise de financer 100 % de son investissement, sur le long terme et sans fonds propres à apporter. Les loyers étant déductibles du bénéfice imposable, l'entreprise allège ses charges sur la durée. Le tout en conservant ses ressources pour ses besoins d’exploitation et sa capacité d’endettement, puisque le crédit-bail est un engagement hors bilan.

2 – Comment bien choisir ses locaux ?

La première étape consiste à étudier sa zone de chalandise, pour définir un lieu d’implantation cohérent avec son marché et facilement accessible par les clients, les fournisseurs et les salariés. Pour choisir ses locaux à proprement parler, il est important que le chef d’entreprise se projette dans l’avenir. Parfaitement adaptés et dimensionnés aux besoins actuels de l’entreprise, ils doivent aussi pouvoir être ajustés en fonction du développement de l’activité. Dans un environnement contraint, où la visibilité est limitée, mieux vaut opter pour une solution souple qui permette soit d’agrandir sa surface en cas de croissance, soit de la diviser si besoin pour sous-louer la partie libérée.
 

3 – Comment concilier sa stratégie immobilière et sa stratégie patrimoniale ?

Un projet d’immobilier réussi est un projet rentable. Il est donc impératif d’être très attentif au poids de l’immobilier dans les charges d’exploitation de l’entreprise : il ne doit ni obérer la rentabilité de l’entreprise, ni peser sur d’autres investissements indispensables à la croissance de l’activité. Mais, bien pensé, un bon investissement immobilier peut actuellement offrir de meilleurs rendements que ceux procurés par les marchés financiers. En devenant le bailleur de son entreprise *via* la création d’une structure *ad hoc* dans laquelle il peut associer ses collaborateurs, le dirigeant peut doublement tirer parti de son investissement. Une solution à examiner.
 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller