Passer au contenu principal

Patrimoine privé

La mission des gérants de fonds d’investissement : investir les sommes que leur confient les épargnants, en respectant au mieux les intérêts de ces derniers. Quels sont les différents styles d'investissement disponibles ?

Fonds d'investissement


 

18/05/2016

Mieux comprendre, pour mieux choisir

Gestion de fonds d'investissement

La mission des gérants de fonds d’investissement : investir les sommes que leur confient les épargnants, en respectant au mieux les intérêts de ces derniers. Et dégager une performance en phase avec leurs attentes et le niveau de risque accepté.


Qu'est-ce qu'un fonds d'investissement ?

On désigne sous ce terme les produits appartenant à la grande famille des OPC* qui regroupent les SICAV* et les FCP*.
 

Quels sont leurs avantages par rapport à un investissement en titres (actions et obligations) ?

Ils sont nombreux. Les plus évidents : simplicité, professionnalisme, diversification et diversité.
 

Collectif, donc non personnalisable ?

S'il est vrai que tous les souscripteurs d'un fonds sont traités à la même enseigne, l'adaptation de ce placement aux objectifs de l'épargnant se fait en amont, c'est-à-dire dans le choix du produit lui-même.
 

Dans quoi sont investis ces fonds ?

Les fonds d'investissement peuvent investir dans quasiment toutes les classes d'actifs : actions, obligations, matières premières, produits monétaires...
 

Qu'appelle-t-on un « style de gestion » ?

Quelle que soit l'orientation de leurs investissements, les OPC peuvent adopter un style de gestion spécifique. Par exemple, certains fonds n'investissent que dans des valeurs dites de croissance ou, à l'inverse, privilégient les valeurs décotées. D'autres adoptent une gestion dite libre, opportuniste ou flexible.
 

Qui s'occupe de cette gestion ?

Les OPC sont gérés par des professionnels de l'investissement. Ces gérants sont salariés d'une société de gestion qui doit avoir reçu un agrément pour exercer son activité.
 

Qui les contrôle ?

Les OPC sont d'abord sous le contrôle de l'AMF*. Mais ils sont aussi étroitement surveillés par les organes de contrôle interne des sociétés de gestion, qui veillent notamment à ce que les risques soient en phase avec les attentes des souscripteurs.
 

Quels sont les frais ?

Les frais sont de deux ordres : les frais de souscription, prélevés lors de l'achat des parts ; et les frais de gestion annuels.
 

Quelle fiscalité sur les revenus et les plus-values ?

Les dividendes distribués par certains OPC sont taxés selon leur origine. Ils suivent donc les mêmes règles fiscales que les titres qui les composent (actions, obligations…). Les plus-values sont taxées au régime des plus-values mobilières.
 

Quelle différence entre fonds de « distribution » et fonds de « capitalisation » ?

Les OPC peuvent adopter différents régimes de distribution de leurs résultats. Un OPC dit de « distribution » reverse aux souscripteurs les revenus provenant de la gestion de son portefeuille. Un OPC dit de « capitalisation » les réinvestit dans les fonds.
 

 
* Voir glossaire
 
Glossaire
AMF : Autorité des marchés financiers
FCP : Fonds commun de placement
OPC : Organisme de placement collectif en valeurs mobilières
SICAV : Société d'investissement à capital variable
 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller